sezame Environnement
Imprimer
COP22, Renforcement de capacités sur la migration, l’environnement et le changement climatique au Maroc – COP22, la Mobilité humaine en perspective

En perspective de la COP22, L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) organise les 22, 23 et 24 mars un atelier de Renforcement de capacités sur la migration, l’environnement et le changement climatique au Maroc, la Mobilité humaine en perspective.

Financé par le Fonds de l’OIM pour le Développement (IDF) et organisé en collaboration avec le Ministère Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration (MCMREAM), sera animé par des expertes internationales de l’OIM. Il aura lieu à Rabat dans les locaux de l’Ecole de Gouvernance et d’Economie (EGE). La première matinée (22 mars) sera consacrée au lancement officiel des travaux. Etant donné l’importance des questions migratoires d’une part, et des enjeux environnementaux et climatiques de l’autre, l’OIM a développé un programme de travail global sur la thématique Migration, Environnement et Changement climatique (MECC).

En effet, les liens complexes entre ces différentes composantes sont des enjeux dont l’importance est de plus en plus reconnue dans les agendas globaux, régionaux et nationaux. A cet égard, la récente conclusion de la conférence mondiale sur le climat de Paris (COP21) a mis une fois de plus en évidence la nécessité de prendre en compte les questions de mobilité humaine au sein des négociations climatiques.

La formation qui se tiendra à Rabat à l’attention des principaux ministères et organisations publiques agissant en matière de Migration et d’Environnement au Maroc, intervient alors que les institutions marocaines et la communauté internationale se préparent à la COP 22, à l’occasion de laquelle le Maroc prendra la Présidence de la Conférence des parties pour un an.

Manuel de formation en matière de migrations environnementales

Cette formation sera l’occasion pour l’OIM de présenter au Maroc le tout premier manuel de formation en matière de migrations environnementales qu’elle a développé à la demande de ses Etats membres. La formation, conçue sur mesure pour le contexte marocain, a pour objectifs de :

  1. clarifier les questions conceptuelles autour du nexus migration, climat eenvironnement ;

  2. présenter des outils permettant d’appuyer l’élaboration d’activités et de politiques publiques et

  3. de faire le lien avec la prochaine grande conférence sur le climat – la COP22 de Marrakech qui aura lieu en novembre 2016.

Cet évènement mettra à l’honneur les nouvelles synergies établies entre les différents partenaires sur le plan international, national et régional ainsi que les pratiques novatrices en matière de développement.